Menu
Retrouvez-moi :
19 Boulevard Morland, 75004 Paris

Droit de visite et d’hébergement – votre cabinet à Paris 12ème, Paris 20ème

Droit de visite et d'hébergement

 Vous pouvez vous entretenir avec votre avocat en droit de la famille dans son Cabinet situé au 12ème arrondissement de Paris pour la prise en charge de votre dossier de droit de visite, de droit d’hébergement ou concernant la résidence des enfants et la pension alimentaire.

Maître SMILA prévoit des solutions conformes aux intérêts des enfants en droit de visite et d’hébergement

Vous souhaitez obtenir un droit de visite et d’hébergement avec les meilleures conditions ? Maître SMILA vous offre l’opportunité d’exercer ces prérogatives en vous prémunissant de ses conseils personnalisés.

L’objectif de votre Cabinet d’avocat en droit de la famille est de faire prévaloir l’intérêt de l’enfant au dessus de tout. L’enfant est une notion protégée par la loi et encadrée pleinement par le juge aux affaires familiales. Il n’autorise par conséquent aucune manipulation là-dessus.

Le juge et l’avocat sont aussi concernés par le sort des mineurs et font tout pour leur faire octroyer ces droits à la suite du divorce ou de la séparation de leurs parents. Conclus de commun accord avec les parents, le droit d’hébergement doit s’exercer durant les week-ends et les périodes de vacances scolaires.

Ce privilège doit être accordé à celui ou celle qui n’a pas la résidence permanente de l’enfant. En principe, son exercice ne doit pas être freiné par des obstacles en dehors de ceux mentionnés par la loi, sinon le parent qui ne bénéficie pas de ses droits se verra dans l’obligation d’intenter une action en justice pour délit de non présentation d’enfant, passible des peines d’emprisonnement. 

C’est lorsque la décision commune fait défaut que l’intervention d’un juge est nécessaire. Il est autorisé par la loi pour modifier les dispositions applicables.

Contactez-nous

Droit de visite et d'hébergement

Maître SMILA fixe vos droits de visite et d’hébergement d’une manière juridique

Maître SMILA peut intervenir pour fixer le droit de visite et d’hébergement suivant la législation applicable. Ils doivent s’exercer normalement au sein de la résidence légale de l’enfant ou  l’alternative de la rencontre dans un lieu privé peut être prévue.

Demandez à rencontrer votre avocat du droit de la famille au sein de son Cabinet situé au 12ème arrondissement de Paris pour fixer les modalités pratiques. A l’issue de l’entrevue, vous trouverez les meilleurs moyens d’appliquer les règles qui prévalent dans ces domaines du droit de la famille.

Le Juge aux affaires familiales peut aussi prévoir la résidence alternée. 

Le droit du nouveau partenaire du parent en cas de famille recomposée est inconnu du Code Civil. Il n’est autorisé à faire son intervention dans ce domaine sauf cas exceptionnel ayant un lien avec l’intérêt de l’enfant.

Les grands parents, quant à eux, ont le droit d’entretenir les relations avec l’enfant si l’on se conforme à l’article 371-4 du Code Civil et peuvent le réclamer en cas de non exercice. L’enfant peut également avoir des liens avec des personnes qui lui sont proches, même si elles ne sont pas membres de la famille.

Consultez également :

Toutes mes actualités
Besoin d’informations ?

Nous vous rappelons pour répondre à vos questions.

Contactez-nous